sábado, 5 de julho de 2014

Le Portugal de Salazar de Peter Fryer et Patricia McGowan Pinheiro


Peter Fryer, Patricia McGowan Pinheiro, Publié chez Ruedo Ibérico en 1963. 204 pages.
D'après une traduction anglaise de 1962 chez Dennis Dobson Books 1962 sous le titre Oldest Ally.


Mort de la paysanne Catarina Eufémia assassinée le 19 mai 1954
par la police portugaise.


"Les auteurs consacrent la première partie du livre à leurs impressions de voyage, aux per­sonnes qu'ils ont rencontrées, aux formes de vie et aux valeurs sociales du peuple portugais. Cependant, ils ne se sont pas contentés d'une vision touristique du Portugal. Dans la deuxième partie, ils font l'histoire du régime de Salazar, et, dans leur analyse de la situation économique du pays, Ils mettent en évidence les liens entre l'économie nationale et coloniale du Portugal et les grandes compagnies internationales. Ils décrivent à côté de la vie politique officielle, le développement de l'opposition clandestine au régime de Salazar, les groupes et les hommes qui la constituent, ses programmes et son action politique et ils dressent un réquisitoire passionné contre les crimes de la répression.


Les problèmes que la rébellion des peuples colonisés de l'Angola et du Mozambique a posés de façon urgente à l'Etat portugais, ainsi que les conditions d'existence de ces pays et de leurs mouvements de libération nationale, sont un des thèmes centraux que traite Le Portugal de Salazar.

Peler Fryer et Patricia McGowan Pinheiro ont écrit un livre fondé sur des faits et des chiffres Incontestables une bonne partie de leur documentation a d'ailleurs été puisée dans les publications officielles portugaises."




Sem comentários:

Enviar um comentário