quarta-feira, 13 de fevereiro de 2019

Les Jeunesses Syndicalistes au Portugal (1913-1926) / Filipa Freitas

Les Jeunesses Syndicalistes au Portugal 
de 1913 à 1926 
Idéologie, violence et révolution dans les années 20

Filipa Freitas

Thèse qui Porte sur les Jeunesses Syndicalistes portugaises, groupement de jeunes qui gagne une importance croissante dans la vie politique et sociale nationale. Dans un premier temps, je dresse un portrait de la société portugaise républicaine des années 10 et j'analyse l'idéologie anarchiste des Jeunesses Syndicalistes prise dans un contexte national et international. La révolution russe altère les fondements de l'idéologie anarchiste juvénile lorsqu'elle introduit le communisme au Portugal. Les liens entre jeunes et communisme sont ainsi traités dans une deuxième partie de la thèse. En effet, la notion de « révolution immédiate » remet en question les méthodes syndicalistes. Les JS sont les premières à adhérer aux pratiques maximalistes, et sont à l'origine des Jeunesses Communistes. Finalement, je traite l'implication des Jeunesses Syndicalistes dans le terrorisme et la violence sociale. La société portugaise est marquée par une conflictualité croissante. Après un apogée des luttes ouvrières et syndicales en 1919-1921, le mouvement social connaît un reflux définitif. Je cite alors l'exemple de la Légion Rouge. L'auteure évoque aussi, les liens entre jeunes et CGT.
Thèse Paris, EHESS : 2007 Bibliogr. p. 663-722. Notes bibliogr.
EN TÉLÉCHARGEMENT (Prochainement)

Sem comentários:

Enviar um comentário